Quand coopération rime avec le bien vivre

Du 28 février au 18 mars 2022

Voici une 3ème édition, où le « The Beit Project », projet pédagogique itinérant européen et méditerranéen a déposé ses malles contenant des cabanes en kit, continuent d’enthousiasmer les élèves, acteur.trices, partenaires de la ville de Nice

Les élèves de la ville de Nice qui ont participé à cette aventure humaine où le devoir de mémoire et citoyenneté prennent tout leur sens, ont dû coopérer pour co-construire : leur école nomade (monter les cabanes en kit) ; aller à la découverte d’un quartier « Notre Dame-Gare Thiers » ; à la recherche de traces historiques puis échanger et donner une interprétation de l’objet de recherche choisi par les élèves. Ici, l’apprentissage scolaire prend tout son sens grâce au contact direct avec l’extérieur où l’élève mobilise ses savoirs et a l’opportunité de mieux comprendre des notions qui lui échappaient.

En outre, dans un cadre détendu, sans jugement, dans la bienveillance et hors les murs de l’école, les vraies personnalités se révèlent. C’est l’occasion de voir tous les participants se débarasser de leur « costume » pour se confronter à l’autre, accepter la différence, prendre conscience de la richesse d’une rencontre, et l’importance d’autrui pour co-construire un projet où chacun apporte sa contribution à son échelle.

 

 Cette parenthèse constitue une expérience humaine enrichissante, un moment de plaisir permet de sortir de sa grotte et vaincre la peur où croire et savoirs se questionnent

 

La pépite du projet est l’interprétation des élèves sur leur réflexion où mémoire et présent s’entremêlent par la réalisation de mini films.

tbp-Nice-2022-sessions
Leurs réalisations ont été projetés le 25 avril 2022 au Centre universitaire méditerranéen le « CUM »
situé sur la promenade des Anglais face à la mer.

 Ce moment chaleureux, chargée de sourire de partage et riche en échange avec lettre ouverte par les élèves, débat sur le thème de la solidarité et rencontre avec notamment monsieur Panicacci directeur du musée de la résistance.

Le résultat récompense tous les efforts déployés pour la mise en place d’un projet humain d’éducation à la paix dans un contexte fragilisé par les évènements, où la rencontre de l’autre a pu nous bousculer mais nourri pour toujours générer de nouvelles idées et grandir.

 Ainsi, Ce lieu historique, où figure à l’entrée une inscription « Qu’il domine d’une mer à l’autre mer », est une fenêtre au monde qui nous entoure si différent et proche à la fois par l’histoire, la culture…

Lynda Tabet

The Beit Project

Creating Consciousness
Urban Heritage and European Plurality

Partagez l'experience!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
contactez nous

Si vous voulez plus d’information

Merci pour votre intérêt,
laissez nous ici vos coordonnées
et nous vous contacterons rapidement.