L’ÉCOLE NOMADE EST DE RETOUR : NANTES ET PARIS 2021

La rentrée aura été riche grâce au lancement des deux premiers projets de l’année scolaire : Beit Paris pour sa 10ème édition et Beit Nantes pour sa seconde. Quel plaisir de (re)parcourir (enfin) la ville ! Au total, plus de 300 élèves de la 6ème à la seconde ont déjà participé au Beit Project ces deux derniers mois. Pour résumer ces semaines de sessions urbaines et d’ateliers montage vidéos, les coordinateur.trice.s locaux nous partagent leur expérience avec leurs mots :

Lucy Winkelmann – coordinatrice locale à Paris :  “ Après l’année 2020, où le Beit Project s’est adapté en se déroulant dans l’enceinte des collèges, quel bonheur de retrouver l’espace urbain et surtout la rencontre avec l’autre ! Nous avons exploré cette année un nouveau quartier : celui du Buisson St Louis et ses alentours dans le 10ème arrondissement de Paris. Un quartier riche en histoire(s) qui a permis d’interroger sur des thèmes variés comme ceux du racisme, du féminisme, de la révolte, de l’accès à la santé, ou de l’immigration… Les élèves ont particulièrement apprécié de rencontrer et travailler avec « l’autre » : un camarade d’un autre collège, des facilitateur.trice.s, mais aussi les passant.e.s et les gens rencontrés au hasard du projet. Il faut pour finir souligner le travail tout en souplesse et en adaptation de l’équipe parisienne qui fait en sorte que ces projets soient aussi réussis et qualitatifs et surtout que les élèves s’ouvrent un peu plus au monde qui les entoure. Un grand merci donc aux élèves, à l’équipe, aux professeurs et à nos partenaires “ 

Théo le Neures – coordinateur local à Nantes :  » De Nantes, on connaissait Jules Verne, les rigolettes et l’éléphant mécanique, on peut dorénavant y ajouter le Beit Project. Pour la deuxième édition nantaise, le projet a posé ses « beits » au niveau des quartiers du quai de la Fosse et du Parc des Chantiers de l’île de Nantes, territoires qui ont façonné l’histoire de la cité des Ducs. C’est toujours un immense plaisir de voir les élèves investir l’espace public, découvrir la ville et se découvrir eux-mêmes. En binôme, par petits groupes et tous ensemble, ils ont, avec brio, questionnés de multiples enjeux de société, comme les inégalités sociales et raciales, l’accès à la culture, le recours à la mémoire collective, les conditions de travail … La rencontre avec « l’autre », au cœur de la philosophie Beit, a donné corps à des relations humaines d’intensité remarquable, autant dans les rapports entre les élèves qu’au contact des adultes.  Par ailleurs, l’équipe de facilitation du Beit Project, les professeurs des établissements et les différents partenaires locaux ont su décupler l’intérêt et la curiosité des élèves, toujours dans cette optique d’ouverture d’esprit et de tolérance. Un grand merci à tous et toutes ceux et celles qui ont fait de l’édition Beit Project Nantes 2021 un très beau projet humain. A l’année prochaine.  » 

C’est aussi l’occasion de vous annoncer officiellement les dates des présentations finales respectives : le 9 novembre à Nantes et le 23 novembre à Paris. Toutes les informations relatives à ces événements sont dans les images d’invitation. En espérant vous y voir nombreux et nombreuses !

The Beit Project

Creating Consciousness
Urban Heritage and European Plurality

Partagez l'experience!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
contactez nous

Si vous voulez plus d’information

Merci pour votre intérêt,
laissez nous ici vos coordonnées
et nous vous contacterons rapidement.