Avec ce nouveau projet “Close encounters”, l’artiste italienne Anna Rispoli aborde la question de l’espace et du partage de celui-ci; comment aborder ce lieu à travers non pas la peur de l’autre mais le désire de le rencontrer ? Autant de questionnements qu’elle a décidé, récemment, d’aborder avec des jeunes d’écoles différentes, à Bruxelles.

Le travail effectué et les motivations derrière celui-ci étant similaires aspirations de The Beit Project, il ne peut être qu’enrichissant d’aller voir le résultat, le spectacle “Close encounters”, présenté à la Monnaie de Bruxelles, dans le cadre du KunstenFestivaldesArts, du 18 au 25 mai 2019.

Pour un aperçu plus complet du projet : close encounters

source: Catherine Makereel, Les jeux de l’amour et de l’adolescence, Le Mad, mecredi 15 mai 2019, p.25

 

Tagged with →  
Share →
Join the Network