[wptabs style= »wpui-green » mode= »horizontal » ] [wptabtitle]Barcelona 2013 [/wptabtitle] [wptabcontent]

Les lieux étudiés :
Quartier du Call et quartier Gothique de Barcelone
Place Sant Felip Neri (Quartier Gothique)
Plaça Manuel Ribé et quartier du Call [Lieu d’implantation de l’école nomade] Place du roi [plaça del rei]

Fiche technique
Préparation : de Septembre 2012 à Avril 2013
Équipe de préparation et coordination Beit Project : David Stoleru & Virginie Manuel
Coordinateurs locaux : David Stoleru
Recherche des contenus : David Stoleru et Virginie Manuel
Réalisation des documents de travail : Virginie Manuel
Making of et postproduction : Haider Cano
Musique originale du making of : Nicolas Judelewicz (Bretzel-Lab)
Graphisme : Virginie Manuel
Déroulement du projet : du 24 avril au 23 mai 2013.
Coordination du déroulement : David Stoleru et Virginie Manuel
Intervenants locaux principaux : Claudia Cantone, Nathalie Albin-Amiot, Carlos Bitrián, David Stoleru i Virginie Manuel

Écoles participantes :

  • IES XXV Olimpíada, Barcelona Nombre de classes : 2
  • Lycée français de Barcelone Nombre de classes : 1
  • Collège AIU, Nice (France) Nombre de classes : 1

Espaces collaborateurs : Centre d’Interpretació del Call de Barcelona (Museu d’història de Barcelona / MUHBA El Call) / Palau Centelles, Ayuntamiento de Barcelona

Présentation finale : le 2 juin 2013 au Palau Centelles, Ayuntamiento de Barcelona

Observation et Découverte : Exploration des lieux choisis et recherche de traces pouvant nous guider sur l’histoire de ceux-ci : Barcelone avant Barcelone : le «Monte Taber» du Barcino romain, puis Barcelone dans ces murailles romaines. Le quartier juif médiéval vidé de sa population juive en 1391 dont il ne reste que peu de traces récupérées aujourd’hui pour le tourisme (le Call) et sa relation à la royauté et à l’ensemble monumental de la place du roi à la place St Iu (quartier Gothique), les débats (las disputas) théologiques médiévaux au Salón de Tinell, les croisades et l’inquisition avec la «casa de la inquisición» et la «prison de l’inquisition» crée par les rois catholiques devenue aujourd’hui les archives de la couronne d’Aragon. Plus proche de nous, la Barcelone moderne, l’extension (l’Eixemple), le percement de la Via Layetana, la guerre civil défigurant la ville et la restructuration du quartier «Gothique»

Réflexion et débats : Cette étude nous a amené à travailler sur plusieurs thématiques extraites de l’histoire de ces lieux : la ségrégation, le vivre ensemble, le débat et l’échange culturel, le pluralisme, la mort et les croyances, les minorités marquées, l’antisémitisme, l’éducation et le pouvoir, le pouvoir et le peuple, la ville et son histoire manipulée, les symboles du pouvoir, la guerre et la paix, la guerre fratricide, la ville médiéval et la ville moderne, …

Interprétation : Ces réflexions sur les thèmes extraits du passé sont transposés au présent et sont la base pour aborder l’interprétation et la création de vidéo, questionnant les passants pour reconnaître les mécanismes socio-économiques ou culturels qui accompagnent l’histoire de l’humanité et son évolution. Cette étude permet de repérer les moyens politiques qui mènent vers une société en paix, respectueuse du vivre ensemble et riche de sa diversité. A Barcelone une centaine d’interviews de passants ont été réalisées par les élèves.

Présentation finale : le 3 juin 2013 au Palau Centelles de Barcelona

Un grand nombre de vidéos a été réalisé par les élèves pendants ces sessions. Un film de 25mn, résumant ce travail d’observation des traces et de témoignages de passants recueillis dans la rue [plus de 90 interviews ont été filmées], a été projeté lors de la présentation finale le 3 juin 2013 au Palau Centelles de Barcelona. Cette présentation a été accompagnée d’un débat autour des thématiques étudiées, entre élèves ayant participé au projet et personnalités spécialistes de la ville et de l’éducation.

Ont assisté un minimum de 150 personnes, élèves, parents d’élèves, personnes interviewés et autres.

Invités au débat :

  • Josep Anton Rodriguez, Directeur de l’IES XXVª Olimpiada, Barcelona
  • Nuria Muñoz, Professeur du Lycée Français de Barcelone
  • Corinne Guillen, Professeur du Lycée Français de Barcelone
  • Carlos Bitrian, Architecte, membre de l’équipe educative de The Beit Project Barcelona
  • Élèves : Estela, Judit, Sara et Albert de l’IES XXVª Olimpiada / Ona et Sandra du Lycée Français de Barcelone

Soirée présentée par David Stoleru
Invités présentation : Carles Duarte, Président du CONCA [Consell Nacional de la Cultura i les Arts] i director de la Fundació Lluis Carulla

AVEC LE SOUTIEN DE :

[/wptabcontent] [wptabtitle]Making of sessions – Photos et Videos [/wptabtitle][wptabcontent]

Making of

Présentation finale

Photos de sessions

[/wptabcontent] [wptabtitle]Vidéo réalisées par les élèves[/wptabtitle] [wptabcontent]

[/wptabcontent] [/wptabs]
Share →