Associant l’éducation et le patrimoine historique à la lutte contre le racisme, l’exclusion sociale et les discriminations, la dernière session du projet vient de se dérouler à Nice

Place Garibaldi, 9 h 30. Les représentants de l’association The Beit project terminent les préparatifs avant d’accueillir une classe de seconde du lycée l’Alliance israélite universelle. Après avoir vécu dans l’État hébreu et suivi l’école talmudique (textes fondamentaux du judaïsme rabbinique), David Stoleru crée l’association en 2011. Centré à ses débuts sur le patrimoine juif, le fondateur s’intéresse depuis 2013 à toutes les communautés et cultures. 

voir plus

Nice-matin 14 juin 2018

Share →